Musiciens

Ornella Noulet commence le saxophone à l’âge de 7 ans au conservatoire municipal des Lilas. Elle suit des cours en cursus “classique” pendant 7 ans, avec comme professeur, Guilhem Andre. A l’âge de 14 ans, elle débute le travail de l’improvisation et intègre alors le “département Jazz” du conservatoire. Elle a l’occasion de rencontrer et de se former avec de brillants musiciens et professeurs tels que Romain Clerc-Renaud et Julien Charlet.


En 2017, à 16 ans, elle intégre la classe de jazz de Pascal Gaubert au conservatoire municipal du Xème arrondissement de Paris. L’ambition de devenir musicienne apparaît cette année-là. La même année, elle commence à jouer avec un groupe plus orienté vers le funk. En juin, elle organise un concert caritatif avec le comité UNICEF de la Seine-Saint-Denis, au conservatoire des Lilas. En 2018-2019, alors qu’elle est en terminale en classe à horaires aménagées musique à Paris, elle a l’occasion de se produire sur diverses scènes avec le groupe Huit et Demi (L’Alimentation Générale, La Péniche du Marcounet, L’Harmony…).  En février 2019, elle organise un deuxième concert avec l’UNICEF. Elle commence aussi divers projets dans le Rock, la Pop, la chanson.


En septembre 2020, elle intégre le cycle spécalisé Jazz du CRR de Paris et suit sa formation avec Pascal Gaubert, Stéphane Audard, Airelle Besson et Joe Quitze.
En avril 2021, elle obtient une place dans le curcus CPES du CRR de Paris pour la rentrée de septembre.

Pierre Sutter débute le piano à l’âge de 6 ans. Après avoir étudié le piano classique aux conservatoires de Boulogne Sur Mer, Créteil et de Lyon où il obtient son DEM, il s’installe à Londres où il découvre les musiques improvisées et le jazz.

Après 4 ans passés à apprendre le jazz en autodidacte dans les jams sessions de Londres, Pierre retourne à Paris où il s’inscrit à la Bill Evans Piano Academy 3 ans. Il se perfectionne actuellement au conservatoire de Montreuil.

Pianiste de formation, il est également compositeur et arrangeur.

Après un apprentissage de la contrebasse en autodidacte, Stéphane Dardour prend des cours à la Bill Evan Piano Academy pour se perfectionner.

En plus d’être un des membres fondateur du collectif, il fait également partie du projet « Brazilian Stories » et « Luna Nova ». Il se produit régulièrement dans les clubs parisiens.

Ricardo Abi Haila est né en 1992 au Liban et a commencé à jouer de la batterie à l’âge de 10 ans. En 2013, il a commencé à développer ses talents de batteur avec son mentor, Christopher Michael Shaheen. Il a ensuite fréquenté la Collective School Of Music de New York, avant de terminer un baccalauréat en études de jazz à l’Université Notre Dame (Liban) et une maîtrise en musique du Moyen-Orient à l’Université Antonine (Liban).

En plus d’être un artiste de batterie, Ricardo a une passion pour ses instruments natifs du Moyen-Orient comme le qanoun, la darbouka, le riq et les tambours sur cadre, ainsi que pour les percussions brésiliennes.

Ricardo a enseigné la batterie et les percussions du Moyen-Orient dans des instituts et ateliers renommés au Liban, et a travaillé avec des artistes de renom tels que : Ziad Rahbany, Omar Rahbany, Orchestre Philharmonique Libanais, Jihad Akl, Abdou Cherif, Ziad Bourji, The Broken Wings Musical , et de nombreux artistes de jazz locaux.

Arlet Feuillard est un pianiste et percussionniste originaire de Guadeloupe.

En 2009, il arrive à Paris afin d’intégrer le CRR de Paris en piano classique. Après avoir obtenu son DEM, il intègre le CRR de Cergy en cycle de perfectionnement. Il commence parallèlement à étudier le jazz sur paris, et les percussions afro-brésiliennes au CRR 93. Après avoir entamé un bachelor de piano classique au Conservatoire Royal de Bruxelles, il décide finalement de rentrer à Paris pour se consacrer aux percussions traditionnelles et au jazz, qu’il étudie actuellement au CRR de Paris

Gaspard Moglia commence le trombone a 7 ans. Il entre au CRR de Paris en classique à 11 ans puis en jazz dans la classe de Denis Leloup à 15 ans. À l’âge de 17 ans seulement il rentre au CNSM de Paris en Jazz.

Il s’inspire de musiciens tels que JJ Johnson, Marshall Gilkes, Brad Mehldau ou Keith Jarrett puis se découvre un intérêt pour la musique électronique, la musique folk américaine et la musique classique qu’il écoute depuis tout petit.

Également inspiré par la littérature et le cinéma, il essaye de s’ouvrir le plus possible à toutes les formes d’arts. Il participe également à des projets de groupe et enregistrements et joue dans des bars et restaurants parisiens.


C’est en 2021 qu’il intègre Alef Collectif, d’abord en guest sur l’album puis en tant que membre.